Warning: Parameter 2 to qtranxf_postsFilter() expected to be a reference, value given in /home/clients/ec859cb5a922e0eebc0141a37747a879/andata-e-ritorno/site/wp-includes/class-wp-hook.php on line 286
ATTENTION, RAINURAGE – andata e ritorno

C’est fini!

Le projet Andata e Ritorno s'est achevé avec la dernière date du spectacle. Ce site ne sera plus alimenté. Il restera accessible comme mémoire et documentation du projet !


Commander les livres

ATTENTION, RAINURAGE

ATTENTION, RAINURAGE

Quand il était rentré de Suisse, l’autoroute était en chantier. Là-bas, on embauchait, quand il était rentré.

Tous les jours, il était manœuvre sur le chantier. Le soir, il emportait les matériaux – les restes – les morceaux qui ne serviraient plus.

Dans la remise, au milieu du fatras, j’ai trouvé le panneau : ATTENTION, RAINURAGE.

Au milieu des cageots, des bougies de carburateur, des cordes et d’un pommeau de boîte de vitesses, au milieu des tuyaux, des paniers, des embouts isolants, des pieux et piquets, barbelés, jerricanes, barriques et demi-barriques… À côté du tracteur, au milieu du fatras : ATTENTION, RAINURAGE.

Alors, à mes yeux, attention, rainurage.

À mes yeux, abstraction végétale.

Et le sillon ne descend pas, à mes yeux. Le sillon ne monte pas non plus.

À mes yeux, il n’y a plus de points cardinaux.

Sur les flancs du coteau, le tracé des révolutions. Mais comme le sillon vertical, comme si elles avaient été tracées à la scie circulaire.

À mes yeux, tout se ressemble.

À mes yeux, tout se rassemble.

Lui est absent.

Pour l’heure, il est absent.

Mais il est venu de ce bord infertile.

Il a tracé le chemin non parallèle.

Il s’est glissé de l’autre côté du monde.

(Prochain rendez-vous le 28 juin dans La Cité.)

image: Sandro Santoro
texte: Filippo Zanghì

Figure con Racconti est l’une des facettes du projet Andata e Ritorno.

Le 30 mars dernier, Sandro Santoro a quitté Morges, sa ville natale, en marchant. Son but est de relier Petrizzi, son village d’origine, situé… en Calabre.

Chaque semaine, au fil des 2000 km qui séparent les deux localités, un échange ludique a lieu. Sandro envoie une image à Filippo Zanghì, qui s’en inspire pour rédiger un texte court. Ce dernier inspire en retour le choix d’une nouvelle image, et ainsi de suite.

Chaque semaine, l’image et le texte, associés, paraissent en alternance dans La Cité et sur ce site.

Un commentaire

  1. Bravissimo Sandro !!!! Sei fantastico !
    Che esperienza, che forza ! Bravo !

    A presto spero !!!!

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Scroll To Top